LE JARDIN DES POSSIBLES !

Faire ce jardin, pour nous, c'est se sentir utile et montrer à tout le monde ce qu'on est capable de faire ! En plus, apprendre aux enfants l'agriculture, notre métier, et savoir que les personnes âgées pourront venir s'y promener, ça fait chaud au coeur !

Un salarié de SOLID'AGRI

LE JARDIN DES POSSIBLES !

LE PROGRAMME "JARDINS SOLIDAIRES 84"

Origines

Jardin solidaire, jardin ouvrier, partagé, collectif, thérapeutique, prothétique…etc., plusieurs dénominations sont issues d’une seule et même idée : l’hortithérapie.

Issu de l’expression anglaise «horticultural therapy», le terme hortithérapie se définit comme l’intégration d’activités d’horticulture et de jardinage dans un processus de soin, d’éducation, de sensibilisation, de lutte contre la maladie ou l’exclusion.

Avant le XVIIIème siècle, le jardin avait une dimension principalement alimentaire, était question de survie pour l’homme. Au XIXème siècle, l’Industrialisation a pris toute son ampleur en Europe, et la pauvreté pousse les paysans à quitter leur campagne pour aller travailler dans les villes. « Le jardin ouvrier » est alors apparu comme la solution à la pauvreté des classes ouvrières. Au fur et à mesure, le terme « jardin familial » remplace celui d’ouvrier pour intégrer l’idée d’une population insérée dans des réseaux de sociabilité.

Depuis quelques années, il devient d’utilité publique et est employé comme un « outil d’insertion sociale et de prévention de l’exclusion » et associé à l’hortithérapie par le corps scientifique et médicale.

Si l’hortithérapie est une discipline encore adolescente dans notre culture, ses fondements, eux, sont ancestraux, depuis les pyramides.Quelques occurrences sur ses vertus apparaissent dans la littérature anglaise en 1699, mais il faudra attendre avant de voir émerger et être théorisée une approche thérapeutique du jardinage. Ce n’est qu’à la fin du XVIIIème siècle, qu’aux Etats-Unis et en Angleterre, des progrès furent notés et que l’hortithérapie put commencer à se formaliser dans les institutions et les hôpitaux.

"Thérapeutique", "Educatif" ou "Solidaire"

A l’origine, le terme « thérapeutique » vient du grec « therapon » qui désigne le « serviteur des vieux ». La notion de thérapeutique est intégrée dans le vocabulaire médical du XIXème siècle par Claude Bernard. L’usage de ce terme est exclusivement employé par le corps médical. Toutefois, il s’est élargi ces dernières années. On retrouve d'ailleurs dans le Larousse "Thérapie : partie de la médecine qui s’occupe des moyens médicamenteux, chirurgicaux ou autres, propres à guérir ou à soulager les maladies ».

Dès lors, il semble possible d’associer la notion de thérapeutie au jardinage.

Néanmoins, cette notion restreint le jardinage en tant qu’accompagnement aux soins et dans l’esprit général, peut être restrictif, par rapport aux notions de loisirs, de pédagogie ou de partage en famille.

C’est pourquoi, il nous semblait important de rester sur une notion de « jardin solidaire », où l’on partage un moment, ou un soin, entre soignant et soigné, où l’on apprend aux enfants, ou simplement où l’on prend le temps d’apprécier ce que l’on voit et l’on sent.

Qu'est-ce que le Programme "Jardins Solidaires 84" ?

SOLID’AGRI est une entreprise sociale et solidaire qui œuvre pour l’intégration socio-professionnelle en milieu ordinaire de personnes fragilisées, souvent isolées et victimes de discrimination.

Dans le cadre de son plan d’innovation sociale, elle travaille à la mise en place d’actions innovantes et exemplaires, ainsi qu’à l’essaimage de bonnes pratiques RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

Interface entre le monde agricole, l’environnement, les collectivités et les citoyens, elle souhaite encourager les projets collectifs de jardins solidaires sur son territoire, en mettant son expertise au service des porteurs de projets.

Pour ce faire, SOLID’AGRI a mis en place le programme « Jardins Solidaires 84 : Cultivons ensemble le champ des possibles » pour accompagner les porteurs de projet, collectivités ou établissements de soins, dans l’élaboration et la réalisation de leur jardin solidaire.

Le porteur qui souhaite s’inscrire dans le programme, se verra proposer :

- Le label « Jardins Solidaires 84 » et entrera ainsi dans le réseau des Jardins Solidaires 84. Il bénéficiera des échanges, documentations et programmes d’activités proposées au réseau                                                                         

 - un accompagnement méthodologique et technique  pour la création du jardin            

- un engagement de SOLID’AGRI quant aux prestations d’entretiens et d’animations partagées avec les acteurs impliqués

LE JARDIN DES POSSIBLES !
LE JARDIN DES POSSIBLES !
LE JARDIN DES POSSIBLES !
LE JARDIN DES POSSIBLES !

Rédigé par SOLID'AGRI

Publié dans #Jardin thérapeutique

Repost 0